TOURISME

Haïti ne se résume pas à Port-au-Prince


Telle est la réplique que m’a desservi un de mes amis un jour où l’on discutait sur les facettes diverses du pays. Il faut croire qu’à l’époque, bien qu’imbu de cette connaissance, mes actions témoignaient du contraire.

Haïti, autrefois connu sous le nom de «perle des Antilles» est de nos jours en proie à une image négative qui sans cesse la poursuit. Pourquoi ? – On se le demande. Rares sont les publicités du pays où les immondices ne sont pas en première loge et où il n’est pas fait mention de kidnapping, de problèmes politiques, et tous les tralalas qui s’y rapportent.

Haïti, ne se résume pas qu’au négatif !

Et même si la majorité de ce que nous possédons serait négatif aux yeux de tous, par respect pour ceux qui gardent espoir, ne voyez pas le négatif et dire que c’est H A I T I, nous sommes plus que ça et vous le savez. Bien plus, chaque pays sur terre, que vous l’admettiez ou non, a son coté positif d’une part et son contraire de l’autre. La différence réside tout simplement dans la façon dont ses cotés sont présentés sur la scène médiatique.

Sans vouloir pointer du doigt un peuple en particulier, permettez-moi de mentionner ceci, lorsque je vous dis Égype, l’image qui automatiquement vous monte à la tête est celle des « Pyramides » n’est ce pas, sans même penser au fait qu’il n’y a pas longtemps qu’ils se sont libérés d’une dictature et que la situation politique actuelle n’est pas à sa bonne forme; Pourtant vous rêvez de le visiter quand même.

Quand je pense aux deux grand pays de l’Amérique du Nord, à savoir le Canada et les États-Unis, je me rends compte que l’on ne couvre presque jamais les zones « défavorisées » sauf si elles sont touchées par un séisme ou tout autre cataclysme et ceci, n’accusant nullement la gestion du système…

Et ce qui est encore plus intéressant et j’oserais même dire choquant, c’est qu’à l’heure actuelle, beaucoup de diasporas haïtiens se confinent dans leur peur, simplement parce qu’ils ont préféré accorder crédit aux médias sociaux qui dénigrent plutôt que de tenter de se rappeler que lorsqu’ils étaient encore en Haïti et qu’ils appelaient à l’étranger, ceux de l’extérieur avaient déjà cette peur bleue du pays, et arrivés ici, au lieu de déconstruire cette peur, ils se sont laissés tout simplement emportés par ce cycle de terreur qui ne se trouve nullement bien fondé.

Haïti, a aussi du bon et du positif. « Ne soyons pas des LUNATIQUES, exigeons l’impossible à nos dirigeants. » 

Alors pendant que vous y pensez, moi de mon côté ; après tant d’années d’absence, je suis retourné dans mon pays jouir de ce qui suit :

Découvrez "Pourquoi j’avais laissé Haiti" et Pourquoi je vante jamais mon "Pays comme étant luxueux"

Ceci, http://wp.me/p1tAKN-12X, est le lien court de cet article; copiez-le et partagez-le avec vos amis sur:

Page d'AccueuilPage d'AccueuilPage d'Accueuil

Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos, contactez@diezakbemol.com

Cliquez pour plus de Photos D’Haïti

About these ads

À propos de DiezakBemol.com

“Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

We Follow you Back

Les plus populaires

Insérez votre courrier électronique pour participer avec nous dans ce projet de vendre une autre image d'Haïti. "Je Participe"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 5  810 followers

%d bloggers like this: