M O T I V A T I O N

[MOTIVATION] Qu’est-ce qu’il faut pour être Power Surge?


In English

La phrase qui me vient à l’esprit pour qualifier Power Surge est celle-ci: « Montre ce qu’on peut faire en le faisant toi-même. » Et j’avoue que c’est là une bonne façon de faire. Producteur de plusieurs hits dans le milieu haïtien, tels que: "Toi et moi" de T-Vice et tout récemment "Dekole" de J-Perry, Shabba et Izolan. Ils sont peu nombreux ceux qui ont la culture de demeurer consistant avec eux-mêmes et si aujourd’hui cette entrevue prend place, c’est bien dans l’espoir que vous réaliserez que vous devez faire d’un rêve, le vôtre, une réalité.

Croire en vous, poursuivre malgré tout et accomplir envers et contre tout ce que vous aimez sans vous laisser terrasser par les difficultés et les petits hommes qui vous évaluent suivant leurs propres limites. Que ce soit dans le domaine musical, théâtral, politique, journalistique et autre, il se trouvera plein de gens pour vous rappeler que ce n’est pas ce qui vous sied mais dites-vous bien que si c’est ce que vous aimez, vous le ferez et vous y arriverez avec tous les honneurs et mérites adéquats LÉGALEMENT.

Power Surge

Dièz & Bemòl: Merci d’avoir accepté de converser avec nous. Je sais que tu es très occupé, alors rapidement, dis moi, comment vas-tu? Et comment ça marche jusqu’a présent pour toi dans la musique?

PS: Pas d’inquiétude mon frère. C’est un plaisir d’être ici avec vous. Je vais merveilleusement bien et cela grâce à Dieu. La musique se porte bien et actuellement, mon principal projet, c’est celui de J-Perry et cela marche à merveille en Haïti. Je dois aussi dire que c’est un très grand honneur que nous fait le gouvernement en choisissant Dekole comme thème du Carnaval de 2012, de plus le Président Michel Martelly lui-même nous a décerné une plaque pour la chanson Dekole. Donc, pour l’instant, nous avons J-Perry  performant pour ses fans tout en enregistrant son prochain album. Restez branchés pour son prochain disque qui sort bientôt!

Cliquez pour auditionner l'Album

Dièz & Bemòl: Qu’est-ce qui est à l’origine du nom «Power Surge»?

PSEn vrai, mon nom est Serge et quand je m’introduisais à certaines personnes aux États-Unis, la première chose qu’ils disaient, « Serge comme un power Surge (Surtension). » Ce à quoi je répliquais toujours, « Oui, comme ça » jusqu’à ce qu’un jour, un de mes clients et ami de Londres « Bronz » du groupe « Bonz N Black » a décidé de m’appeler Power Surge dans la chanson sur laquelle on travaillait à l’époque « In My Hood » et depuis, le nom m’est resté. Maintenant, je réalise que le nom convient de plus en plus au parcours de ma carrière… Mais, ça, c’est plus une observation personnelle.

Dièz & Bemòl:  Tu as commencé avec “Suave” alors que tu étais encore au lycée et maintenant tu es producteur et as travaillé avec tant de grands noms dans l’industrie de la musique. Qu’est-ce qui te motive? Qu’est-ce qui te pousse à continuer sur ce chemin?

PSOui, j’ai commencé SUAVE quand j’étais en 8e année en Haïti, à St. Louis De Gonzague. C’était une expérience à nulle autre pareille. Voyant et vivant le succès que nous avions, cela m’a fait aimer l’industrie et m’a fait prendre conscience que c’était l’unique chose que je voulais faire le reste de ma vie. Mon rêve ultime, c’est d’avoir la musique haïtienne reconnue et devenir populaire dans le monde entier. Je veux introduire les artistes haïtiens à la communauté internationale. En faisant ceci, je crois que cela  changera le point de vue de certaines personnes sur Haïti et attirera plus de gens à vouloir connaître notre pays, à le visiter et à y investir. Notre limite, c’est le ciel. C’est la petite pièce que je veux insérer dans le casse-tête. 

Dièz & Bemòl: Je suppose qu’au début, cela n’a pas dû être facile, avec tes parents; comment ont-ils réagi quand ils ont vu que tu allais vraiment faire carrière dans la musique? T’ont-ils supporté? Raconte-nous.

PS : Mes parents m’ont toujours encouragé à faire ce que j’aime tant que je le faisais de manière légale. J’étais vraiment passionné et sérieux au sujet de ma carrière, ils ont donc cru dans mon dévouement et m’on supporté selon leurs moyens même s’ils ne comprenaient pas l’industrie. Fok mwen tout tan ap explike yo sa map fe pou yo ka konprann but menm leu sa, yo konn pa konprann (Rire) (Je dois constamment leur expliquer ce que je fais afin qu’ils comprennent et malgré cela, ils ne comprennent pas forcément). Par conséquent, je fais ce que j’ai à faire et continue de travailler. Mes parents n’ont jamais eu de problème avec le fait que je poursuive ma carrière dans l’industrie musicale. Le problème résidait surtout chez les gens qu’ils connaissaient et des membres de la famille qui leur rappelaient les croyances de la société. Mes parents quant à eux ont toujours accepté mes choix et ont toujours été à  mes cotés dans les durs et les bons moments de ma carrière. Je leur suis très reconnaissant en ce sens, car je sais comment les parents peuvent être, surtout les parents haitiens. Sa pa vle di yo pa konn banm plenyen an non but mwen jere sa (Rire) (Mais, cela ne veut pas dire qu’ils ne se plaignent pas parfois mais je sais comment gérer ces moments-là).

Dièz & Bemòl: Sur la scène internationale, des collaborations avec Dj Khaled, Fat Joe, Trick Daddy, ai-je oublié quelqu’un ? Qui d’autres feront partie de la liste dans le futur?

PSDe ceux dont je me souviens, j’ai travaillé avec Khaled, Fat Joe, Trick Daddy, Flo Rida, Benzino, Rick Ross, Billy Blue, Brisco, Bronz N Blak, et d’autres dont je ne puis me rappeler. Je crois que le mieux serait d’aller sur mon facebook et de vérifier certaines des chansons qui sont là www.facebook.com/WeLovePowerSurge.

Power Surge & Fat Joe

Dièz & Bemòl: A quoi aspires-tu et où te vois-tu dans les 7 à 10 prochaines années coté musical?

PSDans les 7 à 10 prochaines années, c’est difficile à dire parce que dans cette vie que je mène, les choses changent constamment. Mais dans 1 à 2 ans, je peux dire que les enregistrements Baoli aura son studio/bureau fonctionnel en Haïti et prendra en charge de nouveaux artistes qui veulent poursuivre une carrière dans l’industrie musicale tout en s’occupant d’artistes au niveau international. 

Dièz & Bemòl: Y-a-t-il quelqu’un qui t’inspire particulièrement en musique ?

PSDans l’industrie musicale haïtienne, il va de soi que mon inspiration et idole était et est encore Ansyto Mercier. Il n’est pas seulement un bon claviériste mais aussi un excellent producteur. Dans l’industrie américaine, mon choix se porte sur Dr. Dre et Timbaland. Ils sont, à mon avis, les meilleurs producteurs dans l’industrie parce qu’ils sont au top depuis bien longtemps et ont prouvé qu’ils peuvent progresser avec l’industrie tout en restant en tête, face à tous ces jeunes producteurs qui émergent et j’aime leur style de production. Je respecte beaucoup Dj Khaled. Je crois que cet homme est un génie pour arriver à faire tout ce qu’il a fait dans l’industrie de la musique sans être vraiment musicien ou artiste. Tout simplement un débrouillard avec une bonne oreille. Beaucoup de Respect !! 

Power Surge & Dj Khaled

Dièz & Bemòl: Dernièrement, je lisais ton interview donné à kompa magazine. J’étais vraiment impressionné. La musique haïtienne, quant à elle, a de la difficulté à l’international, crois-tu que ce soit dû à une lacune en “esprit de business” et/ou autre?

PSJe crois que l’industrie musicale haïtienne a besoin de cadres plus actifs et je crois qu’ils ont aussi besoin de promotion plus large dans les autres marchés. Il y a tellement de choses qu’on peut faire que cela me prendrait trop de temps ici pour l’expliquer (Rire)

Dièz & Bemòl: Des projets en tête pour la promotion de la culture haïtienne ou encore des investissement dans le milieu social: ateliers, camps pour jeunes, etc…?

PSJusqu’ici, comme je l’ai mentionné, mon principal projet c’est d’amener le bureau d’enregistrement de Baoli en Haïti d’ici été 2012 si possible, afin d’aider les artistes en devenir à se faire connaître dans l’industrie et à poursuivre leur carrière en tant que musiciens. 

Dièz & Bemòl: Je veux te remercier Surge, du temps que tu as bien voulu nous accorder et aimerais en terminant te poser ces deux questions: Qu’est-ce qu’il faut avoir pour être « Power Surge » et qu’aimes-tu le plus au sujet de Diezakbemol.com ?

PSMerci Dièz Ak Bemòl de m’avoir reçu. Et la réponse à la première question, ce que cela prend pour être Power Surge?  Je suis comme tout le monde. Je sais simplement que je suis très concentré sur la réalissation de mon rêve et qu’il n’y a rien qui puisse m’arrêter et m’empêcher d’aller à la quête de ce que je veux. J’ai eu beaucoup de difficultés à faire ce que je fais. Mwen pase anpil mize poum fe sa map fe a. Trust me. Fanmim pa gen million. Yo lagem nan USA poum degajem and mwen deside ke mwen ta pral fe sa mwen gen poum fe pou mwen fe yo kontan epi fier de pitit yo. So depi leu mwen rive aux etats unis, mwen just ap bat glo poum fe beu jan yo di a lol juskaske mwen jwenn opportunite mwen. Mwen pat janm kite mize oswa fanmi ki patap supotem, fem panse ke mwen patap reusi. So map di tout tijeun ki ta renmen fe mizik yo sa, pa janm kite moun di nou ke nou paka fe sa nou renmen. Depi nou gen yon rev, toujou eseye realize li. Mais fok nou pranl au serieux. Bagay la pa piyay!! Fok nou travay du anpil!!! Lol Dièz Ak Bemòl!!! Bon bagay!! Nou se voix jeunesse la wi janm wel la!!! Mesi pou interview a. 1 love

(Crois-moi, Ma famille n’est pas riche. Ils m’ont amené aux États afin que je puisse me débrouiller et j’ai décidé que je ferais ce que je devais afin de les rendre heureux et fier de leur enfant. Depuis mon arrivée aux États, je « bats de l’eau pour faire du beurre » jusqu’à ce que j’aie trouvé mon opportunité. Je n’ai jamais laissé la misère ou encore la famille qui ne me supportait pas me faire croire que je ne réussirais pas. Voilà pourquoi, je dis à tous les jeunes qui voudraient faire de la musique, ne laissez jamais personne vous dire que vous ne pouvez faire ce que vous aimez. Si vous avez un rêve, tentez de le réaliser. Mais vous devez prendre cela au sérieux. Ce n’est pas facile, vous devrez travailler dur!!!  Dièz Ak Bemòl!!! Vous êtes la voix de la jeunesse à ce que je vois!!! Merci pour l’entrevue). 

Merci d’avoir lu et partagé cet article, voici le lien court: http://wp.me/p1tAKN-YE copiez-le. Quand Power Surge  n’est pas trop occupé à produire d’excellentes musiques, vous pouvez le suivre sur Twitter (@POWERSURGE247) où il s’amuse à faire des blagues hilarantes. Ne ratez aucun de nos articles et pour cela vous pouvez soit souscrire à notre blogue ou encore nous suivre sur:

Page d'AccueuilPage d'AccueuilPage d'AccueuilPage d'Accueuil

Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos

About these ads

À propos de DiezakBemol.com

“Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos.

Discussion

Une réflexion sur “[MOTIVATION] Qu’est-ce qu’il faut pour être Power Surge?

  1. Power Surge is just Power Surge !!! No one can ever be like him. He is the hardest working producer out there !!!!

    Publié par Sebastiano | avril 9, 2012, 6:40  

We Follow you Back

Les plus populaires

Insérez votre courrier électronique pour participer avec nous dans ce projet de vendre une autre image d'Haïti. "Je Participe"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 5  810 followers

%d bloggers like this: