M O T I V A T I O N

[MOTIVATION] Nous mourrons tous inconscients (En guise de conclusion)


I M P O R T A N T: Ne lisez pas la conclusion de ce texte avant d’avoir lu la 1ère Partie; 2ème Partie; 3ème Partie

Auteur: Bousiko, Cliquez pour Voter

Si j’avais le choix? Mais que dis-je???? Non. – J’ai le choix. Je choisis d’analyser les informations alarmantes et d’en tirer des leçons. Plutôt mourir alarmiste raisonnable qu’inconscient. Ce sont les années d’expériences qui nous permettent d’anticiper d’autres erreurs, disait quelqu’un, alors pourquoi ne pas s’en inspirer! Le 2 mars dernier, était consacré à la journée mondiale de la Protection civile, qu’avons-nous fait pour souligner cette journée? Personnellement, je pense que très peu de personnes en avait connaissance et pour ce, je propose encore de conscientiser la population haïtienne à petite et grande échelle aux divers risques auxquels elle aura à faire face.

Auteur: David Pierre-Louis, cliquez pour Voter pour ce slogan

Dans son livre intitulé «  La menace sismique en Haiti, pour que la menace ne soit plus oubliée », l’ingénieur Prépetit fait mention de trois éléments que je retiens ici dans le cadre de cette analyse.

  • Accroissement démographique
  • Construction anarchique
  • Dégradation de l’environnement

Honnêtement, en toute connaissance de cause, si nous savons que ces raisons existent, avons-nous besoin d’attendre que la communauté internationale vienne nous en faire part? Pourquoi  ne donnons-nous pas plus d’importance à ceux qui sont à l’interne? Pourquoi avons-nous besoin que ce soit les étrangers qui disent les mêmes choses pour qu’on réagisse?

-       Déplaçons ceux qui doivent être déplacés, afin de rééquilibrer l’espace et d’éviter de plus lourdes pertes à long terme. Laissons tomber tout sentimentalisme et réagissons en adulte. Voyez le texte de Jean Came Poulard sur l’aménagement paysager, pour vous inspirer des façons de faire.

-       Que chacun de nous prenne conscience du danger et investisse dans le long terme. Déconstruire les maisons pour les reconstruire selon les normes. Petit à petit. Certes le financement est un problème mais laisser faire les inutilités et investissez dans la vie.

-       Arrêtons l’exploitation arnachique des carrières, le reboisement est une des solutions salutaires (Voir Haïti se meurt, que faire)

Parce que « Apprendre de ses erreurs, c’est surtout une question de survie » il faut commencer dès maintenant parce que vous et moi en avons marre de cette passivité qui n’en finit pas. Les gens qui n’ont jamais subi d’échec sont comme ceux qui montent à cheval et ne sont jamais tombés, leur expérience est incomplète. La véritable expérience se construit autant sur les réussites que sur les insuccès, à condition de savoir en tirer les leçons pour la fois suivante.

Copiez le lien de cet article: http://wp.me/p1tAKN-Wi et Faites Passer le message sur TwitterFacebook ou Votre Email.

Partagez avec nous vos réflexions et rappelez-vous que “Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos.

About these ads

À propos de DiezakBemol.com

“Dièz ak Bemòl” est un blog d’opinions libres que vous pouvez utiliser pour publier vos textes ou faire la promotion d’Haiti en nous envoyant vos photos.

Discussion

Les commentaires sont fermés.

We Follow you Back

Les plus populaires

Insérez votre courrier électronique pour participer avec nous dans ce projet de vendre une autre image d'Haïti. "Je Participe"

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 5  810 followers

%d bloggers like this: